ARGENT
POCHE

ARGENT POCHE : votre solution de porte-monnaie électronique sans intermédiaire

ARGENT POCHE est un système sans équivalent de porte-monnaie électronique qui permet d'échanger facilement de l'argent en tout sécurité.
Il peut être utilisé sans intermédiaire, en toute discrétion et vous pouvez signer des contrats avec.
Email : webmaster@argent-poche.com

Descriptif du projet

Origine du projet

Concept : les paiements électroniques de porteurs à porteurs
Le projet a pour origine de mettre au point un système de paiement électronique absolument sécurisé se rapprochant le plus possible de la monnaie traditionnelle, c’est à dire utilisable comme monnaie d'’échange en toutes circonstances :
- achat de bien à un commerçant sur le lieu de vente
- paiement d’'une somme de particulier à particulier se trouvant au même endroit
- transfert de fond distant
- signature électronique (contrat justifiant du fondement de l’échange monétaire)
- vente à distance (accessoirement)
- contrôle d’accès
- points de fidélité commerçant, billétique
- dépôt de garantie…

Le support de porte-monnaie électronique Pour permettre l'’échange d'’argent électronique, un support sous forme de carte à microprocesseur contenant une valeur monétaire préchargée stockée dans différentes devises (euro, dollar…) émise par la banque associée au projet est retenue. Ce support d'’argent sous forme de carte à microprocesseur sera appelé par la suite « porte-monnaie électronique » (PME)
Le nom du système est ARGENT POCHE, il est commercialisé par la société FXTOP-ARGENT POCHE spécialement dédiée à ce système. Cette société a été créée depuis 2001 pour développer ce projet au niveau technique et concéder des licences d’exploitation.
Pour échanger l’'argent électronique d’'un porte-monnaie électronique à un autre, un système simple et peu onéreux de boîtier lecteur de carte à microprocesseur connecté à un autre (offline) sans intermédiaire.
Ce système s'’adapte à tous les cas de figure, n’impose pas l’'intermédiation de la banque à chaque transaction, ce qui est coûteux en investissement (appareil connecté à une ligne téléphonique), en intermédiaire (commission à chaque transaction).
Le boîtier peut aussi être connecté à un ordinateur personnel, notamment pour se connecter sur Internet.
Les possibilités d'’utilisation ne sont pas limitées du fait de l'’utilisation de systèmes ouverts et interopérables : le système peut servir pour tout paiement et le marché visé est notamment celui des paiements de proximité.
Le système est peu coûteux et respecte la vie privée des utilisateurs : toutes les transactions ne sont pas traçées par la banque émettrice (puisqu’elle n’est pas intermédiaire de chacune des transactions).
L’'ensemble des éléments du projet (carte à microprocesseur, boîtier, procédé cryptographique de transfert d’argent électronique, procédés d’extraction) font l’objet de plusieurs brevets d’'invention déposés par Monsieur Laurent Pelé et appartenant à la société FXTOP-Argent Poche :
22/09/2000 brevet 00 012122 (procédé et systèmes d'identification, de chiffrement et de paiement électronique, notamment à l'aide de support homologues détenant un secret partagé s'identifiant mutuellement)
09/04/2001 brevet 01 04775 (boîtier lecteur de carte à mémoire connectable à un autre boîtier homologue pour permettre le dialogue entre 2 cartes à puce)
05/03/2001 brevet 01 02953 (procédé cryptographique de chiffrement de messages et d'identification de supports homologues)
13/03/2001 brevet 01 03378 (procédé cryptographique de transfert d'argent électronique entre 2 supports homologues détenant un secret partagé)
08/02/2001 brevet 01 01692 (procédé cryptographique d'identification de supports homologues)
10/04/2001 brevet 01 04954 (procédé cryptographique de sélection et d'échanges de cartes), voir cryptopoker.fr.
06/01/2010 Brevet européen "procédé de chiffrement et d'identification" émis par l'office européen des brevets sans antériorité significative dans le rapport de recherche. Le brevet est en français, anglais et allemand. (Les brevets mentionnés plus haut sont dérivés de ce brevet de base).
06/01/2010 European patent issued by european patent office without any significant prior results in search report about more generic cryptographic encryption and identification, patent is in French, English and German. (Above patents are derived on this base patent).
La société Argent Poche est dotée des compétences techniques pour diriger l'’ensemble des développements correspondants.

Description du produit, service ou procédé

Schéma général de l’'échange d’'argent électronique Le schéma suivant (figure indicative) représente 2 boîtiers autonomes lecteur de carte à microprocesseur permettant l'’échange d’argent électronique.

Chaque boîtier lit une carte à microprocesseur (porte-monnaie électronique) et communique avec un autre boîtier identique ou homologue à l'’aide d'’une connexion par port série ou liaison à distance par infrarouge.
Chaque boîtier est muni d’un clavier pour saisir le montant et la devise échangée et d’un afficheur pour visualiser le montant reçu ou le solde du porte-monnaie électronique.
Les boîtiers n'’interviennent pas dans l'’authentification des porte-monnaies électroniques, ils se contentent de relayer des messages entre les cartes à microprocesseur. Cela évite d'’avoir des boîtiers coûteux, faillibles et difficile à faire évoluer. Ce sont les cartes à microprocesseur (porte-monnaie électronique) qui s’authentifient mutuellement à l’'aide de techniques cryptographiques innovantes.
Ces caractéristiques permettent d’avoir un coût réduit du boîtier lecteur de porte-monnaie électronique évalué à 30 euros maximum pour des séries de 10 000 et les cartes à microprocesseur se trouvent à l'’unité au prix de 9 euros l'’unité (en grande série, le coût peut baisser à moins de 1 euros chaque).
Le support carte à microprocesseur servant de porte-monnaie électronique Les cartes à microprocesseur faisant office de porte-monnaie électronique sont dites homologues car pour que l'’échange ait lieu, chacune des cartes authentifiera que l’'autre est bien émise par la même autorité.
Ainsi chaque porte-monnaie électronique comportera des secrets partagés.
Cette puce peut être protégée par un code secret ou un mot de passe ou non au gré de l’utilisateur.
La sécurité du procédé repose sur la sécurité physique des composants électroniques cartes à microprocesseur qui ne peuvent être lues à l'’aide de microscope électronique ou modification de connexions internes par bombardement au laser.
L'’évolution de la sécurité du système se fait par renouvellement des cartes à microprocesseur. Une carte à microprocesseur peut en effet contenir 2 versions différentes du porte-monnaie électronique. Une carte à microprocesseur est peu coûteuse.
Par exemple, une carte BasicCard pour une maquette opérationnelle du système coûte 9 euros l’'unité en très faibles quantités.
Le boîtier lecteur de carte à microprocesseur connectable à un boîtier homologue Dans le mode de fonctionnement envisagé le plus courant, ces boîtiers sont de petite taille et autonomes, ils ont des piles et ils ne sont donc pas connecté à une ligne téléphonique.
Le boîtier ne fait pas de calculs complexes : il se contente de relayer les messages d’une carte à microprocesseur à l’'autre boîtier.
Le boîtier peut bien sûr avoir d’autres usages (convertisseur euro, calculatrice, lecteur de carte vitale ou de carte bancaire).
Sont coût est donc tout à fait réduit et sa mise au point facile .
Le boîtier n'’a pas besoin d’'évoluer lorsque la carte à microprocesseur change : il communique de la même façon avec celle ci, même si la méthode d'’authentification du porte-monnaie électronique a évolué.
L'’acquéreur du boîtier est donc assuré que son investissement durera longtemps et sera pérenne.
Le protocole d'’échange d'’argent électronique
Un procédé cryptographique innovant permet à chacune des cartes de vérifier que l’autre connaît le secret sans le révéler et sans qu’un observateur tiers puisse déduire ce secret.
Pour apporter plus de sécurité à long terme au procédé d’'authentification, celui ci n’'est pas sensible aux progrès des techniques de cryptanalyse par décomposition des nombres en facteurs premiers : les techniques de chiffrement exploitent les caractéristiques de l’'exponentielle discrètes.
Le procédé d'’authentification est évolutif : il suffit d’'augmenter la taille des clés (actuellement aucune carte à microprocesseur ne permet de gérer des clés de plus de 2048 bits avec des temps de réponse raisonnables)
Le procédé permet une reprise en cas d'’erreur de communication pour éviter les pertes d’argent.
Le serveur de stockage de signature électronique, conversion de devises, alimentation/extraction du porte-monnaie électronique, virement d'argent électronique vers un compte bancaire tiers
Un serveur web connecté à la banque émettrice de l'’argent électronique permettra d’'alimenter le porte-monnaie électronique ou d'’extraire l’'argent du porte-monnaie électronique.
Pour alimenter le porte-monnaie électronique, le porteur enverra par exemple un chèque à la banque émettrice qui mettra l’'argent correspondant sur un compte bancaire correspondant au numéro de sa carte.
Par un dialogue entre le serveur web et le même boîtier que vu plus haut relié à l’ordinateur par une liaison série ou USB, l’'argent peut être alimenté du compte bancaire de la banque émettrice vers le porte-monnaie électronique désigné sur le chèque (et celui là seulement).
L'’argent électronique sur le porte-monnaie électronique peut être extrait sur un compte de la banque émettrice puis transféré sur tout compte bancaire de la banque émettrice ou d’'une banque tierce. Pour cela, il suffit également de disposer d’une liaison série ou USB avec le micro-ordinateur connecté à Internet.
Il n’'y a pas besoin d’'installer de lourds logiciels sur l’'ordinateur pour qu'’il communique avec le boîtier : la connexion entre le serveur web et le boîtier peut se faire à l'’aide du navigateur Internet Explorer via un programme (Active X) téléchargé automatiquement du site Internet.
Le serveur web dispose de programmes écrits en PHP pour se connecter à des lecteurs de cartes à mémoire se trouvant au niveau du serveur.
Ce serveur peut également servir pour archiver et stocker des signatures électroniques se trouvant sur un porte-monnaie électronique, ce qui permet de certifier l'’antériorité du dépôt. Pour cela le serveur disposera d’'une base de données.
Le serveur pourra aussi archiver l'’historique des transactions.
A noter que cette fonction n’'est pas assurée nécessairement par la banque émettrice de la carte, cela peut être fait par d'’autres serveurs pourvus qu’'ils aient une base de données et des lecteurs de carte à microprocesseurs connecté à des cartes ARGENT POCHE.
Ce serveur pourra également servir pour convertir automatiquement des montants entre différentes devises (par exemple de l'’euro vers le dollar) moyennant une commission modeste.

Caractère innovant de la technologie

Inexistence produit concurrent : nouveauté
Il n’existe pas actuellement de système d’'authentification de carte à microprocesseur à une autre directement et offline.
Des système de porte-monnaie électroniques existent mais ils imposent l'’intermédiation d’une banque
Chacun des sous-systèmes est protégé par un brevet d’'invention détenu par la société FXTOP-Argent Poche.
Les brevets regroupent les fonctions suivantes :
- procédé de dialogue mutuel des boîtiers homologue
- procédé cryptographique de transfert d’argent électronique d’un porte-monnaie à un auter
- procédé cryptographique de chiffrement et d’authentification
Différentiation par rapport à l'état de l'art Le procédé d’échange d’argent électronique utilise des fonctions cryptographiques inédites et innovantes. En effet, plutôt que d’utiliser des systèmes cryptographiques asymétriques tels que RSA ou Diffie Hellman, un système de dialogue permet à 2 système des s’'authentifier mutuellement sans révéler de secret à des tiers avec une sécurité largement supérieure à celle de systèmes asymétriques qui sont sensibles aux progrès des recherches sur la décomposition de nombres premiers.
Concept innovant de nouveau moyen de paiement universel Par l’'universalité du moyen de paiement électronique, il est possible d'’envisager des applications inédites, notamment du fait du dépôt de garantie sans intervention de tiers lors du dépôt de garantie (le tiers n'’intervient que lors du déblocage éventuel des fonds).
Il est également possible de créer des systèmes totalement automatiques où le paiement se fait selon la réalisation d'’une condition vérifiée automatiquement par un tiers, par exemple en matière de loteries, de finance (options sur produits financiers), de jeux de carte. d'’assurance (météo)…

Technologie avancée

Toutes les dernières technologies de l'informatique et les standards :
Utilisation de techniques cryptographiques avancées
Utilisation de carte à microprocesseur avancée telle que la BasicCard
Utilisation d'’électronique dans les boîtiers (liaison à distance par coupleur infrarouge, technologie bon marché)
Langages orientés objets (C++)
Outils de développement C++ Builder
Serveur Web avec technologie PHP
Base de données Oracle ou MySQL connecté au serveur Web